les Petits Bateaux Ligériens

les Petits Bateaux Ligériens

Réalisations de maquettes


Les ouvrages de l'auteur,

la conception des bateaux, le pourquoi, l'histoire.

Voir l'article:  OUVRAGES Collection: La Loire, des hommes et des bateaux

 

                                                       BOOK Double  Transp - Compr.png

 

 

 

 REALISATIONS DE MAQUETTES AU 40e

 

     Les reconstitutions de bateaux,  à vocation culturelle, sont réalisées avec la rigueur nécessaire qu’impose un tel projet : la fidélité de la reproduction des originaux nécessitant une grande discipline.

    L’objectif : reconstituer aussi fidèlement que possible ce que fut la flotte ligérienne à l’âge d’or de son économie. Cela implique :

La recherche des bonnes essences

Le stockage

La réalisation des maquettes avec les mêmes bois que les bateaux de l’époque

La construction d’une coque au 40e, je la fais de la même manière que le faisait le charpentier autrefois. Pas une utopie mais parce que c’est encore le plus simple.

 

   

 

  

 

 

 

    Réalisation des membrures comme à la grande époque. Elles son taillées dans une liaison de bois tronc / branche.

    Ici, liaison petite branche / très petite branche. Dans l'angle de la pièce de bois, le fil tournera naturellement et la résistance  restera  optimum. Même  au  1/40e  cela  fait  une maquette solide.

 

 

 

   S'il  n'y   a que  quelques  quilles  ou axes de guirouets à faire de temps à autre, nul besoin d'investir dans un tour.

    Une  petite  perceuse  qui  tourne  dans  un  sens, un  mini disque  dans  l'autre sens  en guise de ciseau, et du doigté accompagné d'une bonne vue.

 

 

 

 

 

 

 

Pour avoir de vrais cordages avec un vrai bon diamètre à l’échelle, le mieux

 

 

 

 

       est de les faire soi-même. 

 

 

Il faut juste quelques brics et autres brocs dans l'atelier.

 

 

 

 

 

 

NAISSANCE D’UNE PAIMBLOTINE

                                                    La chaloupe de Paimboeuf

 

Réalisation d’un gabarit en 3D.

 

       

 

 

 

Des copies de coupes d’un plan, collées sur un contre-plaqué

de faible épaisseur,

 

 

 

 

 

 

 

 

les monter sur une quille de même facture, et maintenus à la colle

à bois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Colle polyuréthane  pour remplir les espaces encore vides ;
  • Enduit reboucheur pour affiner les formes et ponçage approprié.
  • Peinture glycéro diluée pour une meilleure pénétration et  durcissement des fonds.

Ou avec une peinture acrylique, mélanger la première couche à de la colle à bois pour un bon accrochage.

 

 

 

 

           

 

 

Cintrage des couples        et mise en place

 

 

 

     Décoffrage

 

                        

 

                                            

 

 

 

 

 

Mettre quelques virures (bordages)

pour  le maintien des couples.

 

 

Vérification, rectification et doublage des couples.

 

Mise en place des barreaux de pont.

 

 

 

 

UN AUTRE CHANTIER.

                                Le chaland nantais

 

Réalisation.

   Un gabarit en trois D, une aide que je convoite et réalise. Les râbles sont nombreux, la longueur importante avec un vrillage vite arrivé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois le bordage en place l’ensemble sera stable.

 

 

 

 

   Si la régularité n’est pas respectée,

un bordé embarque vite un autre et il

doit y avoir quatre quarts  cintrés et

 bien équilibrés. 

     

           

 

 

Bien sur, il n’y a plus que le reste à faire.

 

 

 

 

et à monter.

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 POULIE - Compr Transp.png Rustique,oui mais elle fonctionne. 

 

 

SCUTE Fabrique 6  Compr.JPG

 

 LE "SCUTE"

une réalisation toute chevillée, possible au 1/40e pour une longueur réelle de 16 m.

Possible avec un bois à fibre fine et souple, ici, réalisation en pin sylvestre. 

 

 

la sapine

SAPINE 4 - Compr Transp.png

MAQT PERSO 10 - Compr Transp.png

 

Sap - Copie.JPG       SAPINE 1 compr.JPG
   membrure dite "monoxyle", d'un seul morceau de        120 membrures pour la réalisation d'une 

bois.  Fait la liaison entre fond et bordée du  bateau     sapine et  pas deux pareille.                                               maintenue   par  chevillage.                                               Ici deux lames de scie pour avoir la bonne        

                                                                                        largeur. 

                                                                     

 un plan est publié dans l'ouvrage N°2 

          "Sapines et sapinières"



31/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi